2 1

C‘est la rentrée, Lou Vivournet de septembre 2021

Il y a quelques jours, nos enfants ont pu retrouver le chemin de l’école. Ce retour à la scolarité sous son format le plus proche de la « normale » à été possible grâce à un allègement des contraintes sanitaires.

Nos enfants ne s’épanouissement pas qu’à l’école, leurs activités extra-scolaires, très souvent au sein d’associations, participent également à leur développement et leur bien-être. Alors qu’ils sont toute la journée ensemble en classe, à la cantine, dans la cour, il parait incompréhensible de ne pas leur permettre de se retrouver dans le cadre d’une association après l’école. Pourquoi ne pas appliquer les mêmes allègements ? Notre tissu associatif est d’ores et déjà affaibli. Tandis que les communes alentours ont ouvert leurs gymnases en septembre, ceux de Gignac sont restés fermés. M. Amiraty ne semble pas vouloir aider nos associations à trouver des solutions leur permettant de s’adapter. En bon petit préfet, il se retranche derrière le précautionnisme le plus basique.

Nos associations, qu’elles s’adressent aux enfants, aux adultes, aux plus démunis, aux séniors, font battre le cœur de notre commune, soutenons-les.

laure Chevalier Gignac la Nerthe Rassemblement National