Muselier comite regional tourisme

Comité Régional de Tourisme : délit de démocratie à la sauce Estrosi

Alors que la fréquentation touristique en PACA est en forte baisse sur 2015, Messieurs Estrosi et Muselier gèrent le comité régional de tourisme (CRT) dans la plus grande opacité.

Au conseil d’administration et l’assemblée générale du CRT de PACA de ce lundi 3 avril, l’ordre du jour comprenait le vote du rapport d’activité et le budget 2016. A l’encontre de toute déontologie et démocratie, ces documents nous ont été remis sur place, sur clé USB...

 

Le temps imparti pour l’étude des presque 300 pages était de 10 minutes. La plupart des participants n’ayant pas emporté d’ordinateur, il ne leur restait plus qu’à aller boire un café...

La demande de notre groupe de modifier l’ordre du jour pour remettre ces votes à une date ultérieure afin de laisser l’ensemble des participants étudier sereinement les documents, a été refusée par M. Muselier, président du CRT. Il a argumenté que nous pourrions lire ces rapports dans le week-end et que pour le vote du jour, il fallait lui faire confiance ! En dehors des micros, plusieurs personnes ont affirmé que notre démarche était justifiée, mais au moment de voter, seul notre groupe s’est opposé.

Ces pratiques de mépris des droits de l’opposition et des membres des commissions sont systématiques au conseil régional. Les élus du Front National se doivent de jouer leur rôle de sentinelle au nom des habitants de PACA qui nous ont fait confiance en grand nombre.

Laure Chevalier

Conseillère municipale de Gignac-La-Nerthe

Conseillère Régionale de PACA

 

Tourisme paca

FN Front National laure Chevalier région cadres du FN comité régional de tourisme Marion Maréchal Le Pen tourisme