Créer un site internet

Police municipale de gignac la nerthe 13

Show "En direct avec le maire" du jeudi 24 novembre 2016...

Ce soir avait lieu un nouveau show Gignacais à la Viguière. M. Amiraty nous présentait, accompagné de ses consultants payés avec nos impôts, comment il va révolutionner (9 ans après son accession à la tête de notre commune) le projet éducatif et la sécurité sur notre ville de Gignac.
Les présentations publiques de l’équipe Amiraty commencent toujours avec des vidéos de propagande et des interventions orientées.
Tout comme après les précédents « en direct avec le maire », notamment celui concernant la création de logements sociaux, il ne s’agit pas de de prendre l’avis de la population mais bien de faire avaler des décisions prisent sans aucune concertation. Les oppositions municipales Front National et Divers Droite n’étant jamais invitées aux discussions préalables…

Pour la partie éducation :

Pour un total de 18 millions d’euros, notre maire veut créer 3 « pôles éducatifs », et supprimer plusieurs de nos petites écoles actuelles, qui représentent pourtant une part de l’histoire de notre village. Il nous a été expliqué que la bétonisation de notre ville permettra de sensibiliser nos enfants à…. l’écologie ! Ne nous leurrons pas, ces nouveaux complexes vont sortir de terre pour que nous ayons les infrastructures et les capacités nécessaires à l’accueil des nouveaux habitants qui arriveront suite aux nombreux projets immobiliers en cours. La promesse de campagne de garder l’esprit de village de Gignac est bien loin. 60% du financement sera supporté par le conseil départemental… J’ai tenu à rappeler que nous allons donc voir une hausse du taux départemental sur nos prochaines déclarations d’impôts. M Amiraty nous promet un retour de la baisse des impôts municipaux pour 2019… soit 1 an avant les prochaines élections, stratégie bassement électoraliste éculée dont il avait déjà usé en 2013.
Dans le public, les préoccupations étaient claires : la problématique de la circulation automobile et du stationnement inquiètent les habitants de Laure, notamment, qui vont voir une augmentation de la fréquentation de leurs rues étroites.

Pour la partie sécurité :

Après avoir été à la tête de la ville durant 8 ans, M. Amiraty se préoccupe enfin de la sécurité de ses administrés : une augmentation de l’effectif des policiers municipaux ainsi qu’un renouvellement des plus hauts gradés. J’ai tout de même souligné qu’il y a à peine quelques mois, les agents qui ont été démis de leurs fonctions étaient encensés par M Le maire. Nous avions même voté une augmentation de grade pour l’un d’entre eux en conseil municipal quelques mois auparavant. Au delà de la polémique liée à la véracité des griefs à l'encontre de ces agents, une fois de plus, M. Amiraty utilise des propos blessants et injurieux à leur intention en public : comme à la maison, j'ai fait le ménage dit-il, et j'ai commencé à balayer par le haut des escaliers ; j'ai renvoyé le chef de poste et son adjoint. Plutôt que d'avoir un comportement exemplaire, M Amiraty choisit de mépriser les gens pour assoir son autorité. C’est pour cela que nous émettons un sérieux doute sur la capacité de M Amiraty à gérer cette équipe. Comme pour tout le reste, lorsque les promesses ne sont pas tenues, les agents se rendent compte des vraies capacités de M Le maire et sont de fait beaucoup moins enclins à recevoir des ordres de sa part.
Nous souhaitons à cette nouvelle équipe beaucoup de courage car dans le contexte judiciaire actuel, leur travail peut être décourageant : le manque de sanctions pénales dissuasives et fermes fait que les policiers arrêtent en réalité toujours les mêmes délinquants qu’ils retrouvent libres et arrogants le lendemain. Les lois sont telles qu’il leur est difficile, malgré la récente utilisation des motos laissées plusieurs années au fond des locaux des services techniques, de poursuivre les contrevenants en scooter de peur qu’un des délinquant ne se blesse en tentent de leur échapper…
On aurait pu croire que l’utilisation de caméras de vidéo protection aurait pu les aider dans leur tâche noble mais difficile. Certainement pas. Aucun agent ne visualise en direct les vidéos produites par la quarantaine de caméras Gignacaises. Elles sont visualisées de manière partielle et en accéléré, ce qui est efficace pour la vidéo verbalisation (sens interdit, feux rouges grillés) mais bien peu pour les actes de délinquance. Pourtant l’équipe Amiraty tient à installer dans un futur proche et moyennant quelques centaines de milliers d’euros, une soixantaine de caméras supplémentaires.

Comme son ancien mentor M. Hollande, notre bon maire manie donc brillamment l’art de l’enfumage. Dans l’avenir, toute l’opposition municipale devra s’unir pour informer notre population de ses vraies intentions, car si les faits donnent toujours raison au Front National, les conséquences des décisions que nos élites et de leurs « conseillers » grassement payés prennent pour notre avenir, sont souvent bien dures à vivre pour le peuple de France !

Laure Chevalier & Xavier Trubert

Gignac la Nerthe FN Front National Amiraty mairie laure Chevalier