Créer un site internet

Forum associations large

Subventions aux associations : le choix de l'équité

Certaines rumeurs serpentent actuellement dans les rues de Gignac sur les intentions de Laure Chevalier et de Claudio Greco, leaders de la liste passionnément Gignac, à l'égard des associations et clubs sportifs de la ville au cas où le choix des Gignacaises et des Gignacais se porterait en mars sur notre liste aux élections municipales.

Lorsque nous serons élus, les subventions municipales accordées aux associations et aux clubs sportifs de Gignac seront naturellement renouvelées suivant leur montant et leur équilibre actuels.

Il n'est pas question pour nous de "rabioter", si peu que ce soit, les subventions qui permettent aux nombreux adhérents de s'épanouir, de se défouler, de se rencontrer, de partager.

Nous savons bien que certains Gignacais sont un peu contrariés par l'omniprésence de notre club emblématique de football "Marignane-Gignac Football Club" qui opère en National 2 et qu'ils souhaiteraient une péréquation plus large de nos moyens financiers. Ceux-là doivent comprendre que ce club est aussi la vitrine de notre ville dans d'autres régions de France et qu'il contribue à son bon renom dans la France entière.

En revanche, certaines associations ou clubs Gignacais ne nous paraissent pas suffisamment dotés au regard de leurs investissements humains et de leurs qualités intrinsèques et nous essaierons, dans la mesure de nos moyens, de les aider davantage dans leur développement. Ainsi, les subventions seront octroyées de manière transparente et équitable selon des critères précis :

-         Nombre d’adhérents Gignacais

-         Dynamisme

-         Contribution à la vie de la commune

Nous songeons en particulier aux adeptes du rugby, du judo, du Kung-fu, du karaté, de l'athlétisme, du vélo, de la course à pied, de la gym, du tambourin, de la pétanque, de l'escalade, de la voile, du foot-loisir, du tennis de table, mais aussi, les associations culturelles, festivités et animations, musique, danse, loisirs, associations humanitaires et sociales, etc. Nous pensons aux jeunes pratiquants de toutes ces disciplines mais aussi aux moins jeunes et aux vétérans qui ont compris les bienfaits du fameux adage latin : "Mens sana in corpore sano" (un esprit sain dans un corps sain).

Notre choix à nous, c'est celui de l'équité: nous refusons toute forme de saupoudrage clientéliste et de favoritisme politique ou amical.

Nous voulons renouer avec la forme la plus sublime de la démocratie locale, celle du gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.

Nous serons les partenaires des associations. Ainsi, lors des manifestations organisées par la mairie, les associations auront leur place afin de promouvoir leurs activités. Lors des vœux, chaque année, des associations différentes pourront montrer leurs talents. Egalement, dans chaque édition du Lou Vivournet, 2 ou 3 associations seront mises en lumière avec articles et photos.

Nous maintenons le forum des associations et nous serons à l'écoute de toutes les bonnes volontés qui voudront nous proposer leurs idées, afin de dynamiser notre commune.

Au conseil régional, Laure Chevalier et son groupe ont toujours soutenu les demandes de subventions demandées par les associations Gignacaises. Nous mettrons en place un service d’accompagnement pour le montage des dossiers de demande de subventions auprès du département et de la région.

C'est ainsi que les Gignacais seront fiers de leurs associations, et que les associations seront fières de contribuer jour après jour au plaisir de vivre à Gignac.

CLAUDIO GRECO, Délégué Debout La France de Gignac-la-Nerthe

 

Gignac la Nerthe Amiraty mairie laure Chevalier laure