Créer un site internet

Eliane cuntigh gignac la nerthe

Un pas en arrière sur le dernier Conseil Municipal du 29 mars 2018...

Nombreux étaient les Gignacais venus pour écouter le débat sur les compteurs "LINKY", porté au  23ème ET PRESQUE DERNIER rang des  points à débattre, Monsieur le Maire  décide de faire remonter le dernier point sur les compteurs au 12ème rang, étant entendu que le public impatient ne pouvait attendre la fin des débats pour juger de l'utilité ou pas de faire installer ces fameux compteurs "LINKY" véritable intrusion dans la vie privée des abonnés.

Après lecture et précisions sur ce point, la salle du conseil se vide et après une pause demandée par Monsieur le Maire, les débats reprennent.

L'heure tourne et nous arrivons vers la fin de l'ordre de jour sur le point numéro 20 traitant d'une demande de subvention pour des travaux de proximité relatifs à l'hygiène, la sécurité et le confort dans divers sites communaux.

Voulant intervenir sur certaines précisions relatives à l'hygiène sur la commune, Monsieur le Maire m'a interdit d'intervenir sous prétexte de l'heure, il était très tard, nous approchions de 23heures.

Je conçois que 23heures allaient sonner, que toutes les personnes présentes désiraient rentrer chez elle, mais, n'est-ce pas Monsieur le Maire qui décide de l'ordre du jour d'un conseil ? et n'est-ce Monsieur le Maire qui n'a placé aucun conseil depuis décembre 2017 et qui a cumulé les points sur l'ordre du jour du 29 mars 2018 ?

Conclusion : il ne faut pas dépasser une certaine heure en conseil municipal, sous peine de ne pouvoir exprimer les revendications des Gignacais, ce pourquoi, nous avons été élus.

Eliane CUNTIGH

 

Gignac la Nerthe FN Front National Amiraty mairie Eliane Cuntigh