Laure chevalier conseilere regionale paca

Une journée trépidante de conseillère régionale !

Voici un petit billet pour vous raconter ma journée trépidante de vendredi dernier. La nuit a été courte : le conseil municipal Gignac la Nerthe, la veille, avait fini tard et nous avions tenu à rédiger immédiatement son compte rendu, Xavier et moi.

8h00 / Le cœur vaillant...

je me suis rendue au conseil d’administration du comité régional de tourisme sur le vieux port. Une première pour moi, de plus j’étais la seule élue Front National présente. J’étais entourée d’une trentaine de personnes, en majorité quinquagénaires avec un costume impeccable. Bien sûr, je ne suis pas restée simple spectatrice, j’ai posé les questions de bon sens qui s’imposaient notamment concernant le futur déménagement du comité, le budget, les actions à mener. Pour l’instant, le comité est en cours de reprise par la nouvelle majorité régionale. De plus, la loi NOTRe modifie le rôle de la région concernant le tourisme, ces rôles ne sont pas encore tous définis… je ne manquerai pas de vous faire part des points précis soulevés lors des prochains conseils d’administration. Il est à noter que notre région PACA est la seule en France qui ait 2 comités régionaux de tourisme (CMT) ! Ceci engendre des doublons et des télescopages. Même les régions qui fusionnent, fusionnent leurs CMTs ! Cependant, la région PACA dégage 10% des recettes touristiques de la France, en 2ème position après la région parisienne (40%). Il va sans dire que les enjeux économiques sont très importants : 18 milliards de recettes, 1,5 milliard d’investissement, sans compter les retombées positives sur l’emploi. Un des points soulevés lors de ce conseil d’administration est la difficulté de dialogue entre l’institution et les professionnels du tourisme. Ainsi, même au sein du CMT, les professionnels n’ont qu’une voix consultative et non décisionnaire. Lors de ce conseil, le CMT a signé une convention avec Atout France afin de faciliter le dialogue avec les services de l’état et également pour promouvoir la PACA à l’étranger. Je suis restée dubitative sur ce point : les règles imposées par l’état sont tellement floues qu’il faut un organisme étatique intermédiaire pour les décoder ? Et n’est-ce pas justement le travail du CMT de promouvoir ses « marques » Provence, Alpes et Côte d’Azur auprès des touristes étrangers ? Pourquoi encore déléguer ? S’en suit une conférence de presse, M Muselier a notamment été interrogé sur les revenus de l’ancien directeur du CMT, Bruno James : 11800 euro par mois avec un joli parachute financier de 250 000 euro en cas de départ… Il est beau le socialisme ! M Muselier est resté très évasif…

https://marsactu.fr/bref/lextravagant-parachute-dore-directeur-comite-regional-tourisme/

 20160325 094411 20160325 094418

13h30 J’ai ensuite attrapé un sandwich et rappelé une Gignacaise qui souhaitait me rencontrer pour m’informer de certains faits sur notre commune. RDV est pris ! Je suis ensuite allée au pas de course à mon travail, au centre d’ophtalmologie Paradis Monticelli.

18h30 Arrive, je dois aller au parc Chanot pour la cérémonie des grands prix du sport de la région. J’avoue que j’avais plus envie de rentrer voir ma famille… Mais je n’ai pas regretté d’y être allée : La région a récompensé les athlètes de PACA qui ont le plus brillé, les espoirs, les entraineurs, les présidents d’association, le tout dans une ambiance bon-enfant (tout de même ponctuée de propagande « estrosiste ») et avec des démonstrations sportives sympathiques. Cette cérémonie était suivie d’un buffet, mais ne me sentant pas de poids contre les boxeurs et judokas pour atteindre les victuailles, j’ai préféré rentrer à la maison !

 20160325 212248 20160325 212432 1 copie 1 20160325 193813

23h00 Après avoir pris des nouvelles de mon grand-père couche-tard, j’arrive chez moi. Mon chéri m’avait préparé un délicieux repas !!!

FN Front National laure Chevalier région comité régional de tourisme